#144/500 Une rue en « street tricot »

Une rue à l’envers, une rue à l’endroit !

Une idée de Fanny

 

Des arbres ? Oui. Mais des arbres colorés ? Où trouve t’ont ça ? Le « street tricot » ! Faire d’une rue banale, une rue au top de la tendance !! Prenez les rues derrière les docks, du côté de la rue Amiral Courbet. Un quartier calme, avec des commerçants, restaurants, et pourtant assez peu connu. Relancer leur activité avec une rue bordée d’arbre peu commun! En plus on peut réaliser cela autour d’une rencontre intéressante, des personnes âgées (souvent seule) qui apprennent le tricot à des enfants ou à des jeunes pour relancer leur quartier !

Le Street Art s’emploie souvent à redonner quelques couleurs à nos rues ternes. Le Yarn Bombing ne déroge pas à la règle en mélangeant deux passions pour le moins éloignées, le tricot et le graffiti. Découvrez ce nouveau phénomène en images !

L’histoire du Yarn Bombing également appelé Knit Graffiti, est un mouvement artistique apparût aux Etats-Unis en 2005 et inventé par Magda Sayeg. La jeune femme avait simplement recouvert les poignées de porte de son magasin par de la laine, suscitant la curiosité des passants. Depuis, la pratique qui consiste à recouvrir des éléments du mobilier urbain par des pièces de tricot prend rapidement de l’ampleur pour investir désormais les plus grandes villes d’Europe.

Découvrez le travail de l’artiste étasunienne Magda Sayeg qui a initié le mouvement.

Crédit photo :By Alvaro León (Own work) [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

2 comments