#19/500 Inciter les entreprises pollueuses à financer des murs végétaux

Mettre les particules fines face au mur !

Le mur végétal est une technique mise au point par un français Patrick Blanc dans les années 90. Ces murs fleurissent partout dans le monde, un des premiers murs d’envergure a été celui du Musée du Quai Branly. EDF en a ensuite financé certains. Mais au Havre que se passe-t-il alors que nous sommes classés 10e dans les villes les plus polluées de France et que les espaces verts de proximité (sans compter la forêt de Montgeron, et les serres) sont plutôt rares.

Le mur végétal est économique, écologique et capte les polluants grâce aux plantes. Des modèles marins ont été proposés notamment dans des villes portuaires comme Beyrouth qui sont également polluées. Les murs y sont financés et entretenus par des acteurs locaux privés, mais qui en font profiter toute la rue.

Les entreprises polluantes doivent normalement compenser leurs émissions, souvent, elles préfèrent payer des amendes plutôt que de s’engager.  Des alliances sont possibles avec des maisons de retraite ou HLM. Par exemple, une belle alternative à la campagne « Oh, ce sera beau » qui pourrait être « Oh, c’est beau ».

Alors exigeons nos murs végétaux arrosés par nos industriels préférés :)

Il est aussi possible de construire soi-même un mur végétal sur la façade de sa maison :

Le site de Patrick Blanc : http://www.murvegetalpatrickblanc.com/realisations

Et aussi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_v%C3%A9g%C3%A9talis%C3%A9

crédit photo : By dalbera from Paris, France [CC BY 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons Musée du quai Branly.