#21/500 Avoir une maison du vélo

Une grande maison pour la Roue-Libre

Une idée d’Isabelle.

Le Havre comme les grandes agglomérations de plus de 290 000 habitants doit se doter d’un outils collaboratif de promotion du vélo : les grandes métropoles voisines ont déjà réalisée la leur (Amiens, Caen,…) ou la mettent en projet dans leur réalisation à venir.
Une Maison du vélo c’est un outil inter-associatif qui rassemblent plusieurs services, c’est un outil de partage où le cycliste (ou futur cycliste) adhère par conviction pour échanger, partager son savoir-faire : que ce soit pour réparer son vélo, pour apprendre à en faire, pour proposer des balades, pour développer des idées de nouvelles convivialités autour du vélo…
Le plus souvent ces infrastructures sont situées à proximité des plateformes d’échange multimodale : gare routière, ferroviaire à proximité immédiate du centre-ville.
Pour en avoir étudié plusieurs de près : 4 paramètres conditionnent le succès de ces Maisons du vélos :
1 – Une mise en œuvre associative complémentaire non concurrentielle
2 – Des services variés et complémentaires : auto-réparation, parcours de vélo-école protégé associé, espace d’échange culturel
3 – Un travail avec les collectivités territoriales importants mais une autonomie nécessaire
4 – Une situation géographique centrale, à proximité immédiate des axes de transports majeurs (Trains, bus, Tramway, boulevards majeurs)

http://www.maisonduvelocaen.fr/