#28/500 Matérialiser graphiquement les circuits en Ville

Avoir un marquage au sol simple pour enfin pouvoir lever le nez !

Une idée d’Anthony Ethno-Shop .

L’idée est toute simple et m’est venu en observant les flux dans un aéroport…. l’originalité, de simples lignes fines au sol de la couleur des portes, il suffit ensuite aux personnes de suivre ce fil au sol pour trouver simplement leur avion sans s’attrouper devant les tableaux aux 1000 destinations.

Commerçant depuis plus de 10 ans au Havre et ayant vu les quartiers se désertifier commercialement, tandis que l’image du Havre se développait d’un point de vue touristique, j’ai trouvé l’idée adaptée à notre ville si graphique.

L’idée?
6 circuits en ville:
– circuit du patrimoine UNESCO
– circuit historique
– circuit des Espaces Verts
– circuit des Musées
– circuit littéraire
– circuit shopping
6 circuits signalés au sol par une couleur, ainsi le touriste étant venu visiter une expo au MUMA apprend en sortant qu’un autre musée digne d’intérêt existe à 2 mn de là tel que la Maison de l’Armateur, il lui suffit alors de suivre le filin jaune par exemple et de ce fait, un flux de personnes intéressées par les musées ne s’égare pas dans le Perrey munie d’une carte illisible (et qui n’en profite pas pour lever la tête) et longe le quai Southampton et ainsi densifie le flux piéton, il ne resterait plus qu’à une brasserie installée sur cet axe à offrir une déco, un menu ou une offre destinée spécifiquement à cette clientèle… il en serait de même sur les autres circuits… Et ainsi, ce touriste qui voudrait se faire un coup de shopping pourra au croisement du circuit jaune et du circuit rose, changer de circuit et ainsi découvrir les boutiques havraises sans chercher éperdument « le centre-ville » 😉

Cela marche bien sûr pour les touristes, mais cela fonctionne aussi pour les havrais, nombreux sont les havrais qui ne connaissent pas forcément leur ville, trop habitués à « leur circuit »…

Une fois ces circuits réalisés, il ne resterait qu’à inviter un artiste havrais « à détourner » une fois par mois un circuit au hasard, ainsi la ligne pourrait se transformer en marelle en passant devant une école, faire entrer la ligne dans un lieu digne d’une visite au public… mais je ne suis pas artiste… ainsi grâce au relais des réseaux sociaux, le public ira parcourir un circuit à la recherche de ces œuvres éphémères et découvrir ainsi Le Havre d’une autre façon…

 

Et de nuit ?

La ville d’Arles a initié depuis 2012 une très belle mise en valeur de son patrimoine lui aussi classé à l’UNESCO. Une petite découverte sur : http://www.lessentiersnumeriques.com/

Les Sentiers numériques_Présentation du projet from Les Sentiers numériques on Vimeo.