#31/500 travailler son image vue de l’autre côté de l’eau

Narguer les touristes d’Honfleur d’un œil sauvage

La plus belle vue du Havre est celle vue du Havre, tout comme une personne pour qui la beauté intérieure magnifie toujours son enveloppe corporelle. Sans fard ni maquillage notre ville s’affirme en rive droite. Les industries bordant la seine, les portiques, les porte-conteneurs lui donne son charme des villes ancrées dans la réalité.

Quelles que soient nos cicatrices ou nos rides, rien n’empêche un clin d’œil. Vue depuis Honfleur, Deauville, et Trouville, une des cheminées de la centrale exhibe sa bouche crasseuse. La remise en fonction de celle-ci pourrait être l’occasion d’un petit ravalement ?

Saint-Nazaire au passé et présent proche du nôtre est quant à elle une ville envahie par la couleur et des installations visibles de loin. Un peu de couleur pour faire un clin d’oeil aux milliers de vacanciers qui font la moue en nous regardant. Un maquillage excentrique qui nous ressemble, oui ce serait possible.

Varini

Source : http://www.saint-nazaire-tourisme.com/page_n3/1/107/Peter-Logan-Felice-Varini-Gilles-Clement.html

One comment