#50/500 Transformer une des deux galeries du tunnel Jenner en espace piétons/vélos

Ne pas se Jenner pour relier ville haute et ville basse !

Une idée de Benji du Havre .

Depuis la création du tunnel pour le Tramway en 2012, ce ne sont pas moins de trois galeries souterraines qui relient le Rond-Point à la Place Jenner, point de départ pour la ville haute et en particulier vers la forêt de Montgeon.
Chaque boyau du tunnel historique (ouvert en 1955) se compose de deux voies pour les véhicules, une piste cyclable et un trottoir.
Se déplacer à vélo, en marchant ou en courant dans ces tunnels est actuellement extrêmement désagréable, voire dangereux en termes de pollution.
Le trafic automobile havrais ne justifie en rien la présence de quatre voies de circulation à cet endroit, tandis que les piétons sont condamnés à emprunter le tramway pour faire la même route.
Aussi nous proposons que le trafic routier montant soit déporté dans le tunnel le plus à l’ouest et que la galerie ainsi libérée puisse servir uniquement aux circulations douces : piétons, vélos, rollers… La pente du tunnel reste assez faible et permet tout à fait à des personnes non sportives de l’emprunter, y compris en montant. Repeint, éclairé (voire illuminé de créations numériques projetées) et aménagé, ce tunnel redevenu silencieux pourrait être une vraie voie de communication multi-modale. L’architecture incroyable de ses voutes d’entrées pourrait être magnifiquement mise en valeur.
Ainsi les habitants de la ville basse pourraient mieux profiter de la forêt et de la ville haute tandis que ceux des quartiers nord pourraient plus facilement profiter de l’ensemble des équipements culturels du cours de la République (université, conservatoire, piscine, futur cinéma Sirius) ou même pousser jusqu’aux docks.

A Lyon est un des tunnels sous la colline de la Croix-Rousse a été ouvert aux circulations douces et aux autobus. A Paris 12ème, une ancienne voie ferrée désaffectée a été transformée en zone piétonne, y compris dans ses sections en tunnels.

Enfin, un lieu de mémoire concernant la terrible tragédie du 7 septembre 1944 qui a vu la disparition de 800 havrais réfugiés dans le tunnel encore en travaux pourrait y être installée.

Voici un exemple parisien :

http://equipement.paris.fr/coulee-verte-rene-dumont-ex-promenade-plantee-1772

3 comments

  • excellente idée. Essayez donc d’aller à Montgeont depuis le centre ville à vélo. Asphyxie assurée, à moins de passer par le cimetière , par cette rue qui vous y en mène direct via défaillance cardiaque.

  • Tout à fait d’accord! Habitant à une dizaine de kilomètres de mon lieu de travail, j’ai utilisé mon vélo pendant plusieurs mois, mais le retour chez moi par le tunnel Jenner (par la montée) dans un air asphyxié a eu raison de ma bonne volonté, j’ai alors pris le tramway dans la remontée jusqu’à la place Jenner, mais à 1,70€ la remontée, autant aller au sport d’hiver… A défaut de tunnel à voie douce, une gratuité du Tramway entre les deux extrémités du tunnel serait déjà une solution alternative pour les gens les lus motivés.

  • Renault Marie-Annick

    Une idée:Pourquoi pas un week end ,Fermer le tunnel et le transformer en Galerie d Art contemporain …Cordon entre la ville Haute et Basse.L ‘art pour tous, l art crée du lien.